Radon

L’hiver est à nos portes; il est temps de mesurer le radon chez vous !

Novembre est le mois de sensibilisation au radon. Ce gaz radioactif, qui se dégage naturellement du sol, est invisible, inodore et sans goût. Lorsque le radon est émis dans des espaces clos comme les maisons, il peut s’accumuler à des concentrations dangereuses. 

Toutes les maisons canadiennes contiennent du radon. Les concentrations varient d'une maison à l'autre, même lorsqu’on parle de maisons mitoyennes. Peu importe l'âge, le type de construction ou l'emplacement de votre maison, la seule façon de connaître la concentration de radon dans votre maison est d'effectuer un test.

Quels sont les effets du radon sur la santé?

Lorsque du radon est inhalé dans les poumons, il se désintègre en particules radioactives. Cette énergie est absorbée par le tissu pulmonaire à proximité, ce qui endommage les cellules pulmonaires. Lorsque les cellules sont endommagées, elles peuvent mener à un cancer quand elles se reproduisent.

L'exposition au radon constitue la première cause de cancer du poumon chez les non-fumeurs. L'exposition au radon et au tabagisme ensemble peut accroître considérablement le risque de cancer du poumon. Par exemple, si vous fumez toute votre vie, votre risque de développer un cancer du poumon est de 1 sur 10. Lorsqu'on ajoute une exposition de longue durée à un niveau élevé de radon, votre risque passe à 1 sur 3. Chez les non-fumeurs, le risque de cancer du poumon à vie pour le même niveau élevé de radon est de 1 sur 20.

En raison de la pandémie de COVID-19 qui perdure, nous passerons encore une fois beaucoup plus de temps à la maison cet hiver, notamment pour faire du télétravail. Il devient donc encore plus pertinent de savoir quelles sont les concentrations de radon chez vous. 

Pour savoir comment se procurer un appareil de mesure du radon, les meilleurs endroits dans votre maison pour effectuer le test et les méthodes pour abaisser les concentrations de radon une fois les résultats du test obtenus, cliquez ici.