Revitalisation du noyau villageois

Le projet de requalification de l’église – où est est-on ?

Bien que plusieurs étapes restent à venir dans ce projet, une grande avancée a été réalisée en aout dernier avec le dépôt d’une demande de financement auprès du Conseil du Patrimoine religieux. L’obtention de ce soutien financier, dont les réponses sont attendues pour l’automne 2021, constituerait le premier levier financier de la Municipalité pour la concrétisation du projet.

Rappelons que l’objectif principal de la requalification de l’église est de trouver une façon de maintenir, à long terme, ce bâtiment patrimonial en bon état physique et de maintenir une utilisation optimale par la population. À ce stade, la Fabrique est toujours propriétaire du bâtiment et, bien qu’un protocole d’entente soit convenu, l’achat du bâtiment par la Municipalité est conditionnel à l’obtention de subventions importantes pour mener à bien le projet sans alourdir la charge financière des contribuables.

Voici un résumé des grandes étapes franchies et à venir dans ce dossier :

  • 2010 – 2015 : un devis technique pour la rénovation extérieure ainsi qu’un carnet de santé pour l’église sont réalisés. De nombreuses réunions et discussions ont suivi entre les organismes du territoire, la Fabrique, la Maison des arts et du patrimoine et la Municipalité pour déposer un projet de rénovation dans le cadre d’une subvention, qui a malheureusement été refusé en 2015.
  • Décembre 2019 : un contrat est donné pour une étude d’avant-projet afin de développer un projet rassembleur de requalification. Des ateliers de participation citoyennes ont été tenus en février 2020 auprès des pratiquants, de la communauté en général et de partenaires ciblés pour établir les enjeux, besoins et opportunités d’un tel projet. Un concept de requalification a été élaboré à partir des besoins et commentaires des participants.
  • Printemps 2020 : Dépôt d’une demande de subvention au Conseil du patrimoine religieux du Québec – volet 1, confirmé en septembre 2020. Cela permet de donner un contrat à une firme d’architecture spécialisée en patrimoine pour mettre à jour le carnet de santé de 2014, peaufiner le concept proposé à l’étude d’avant-projet et évaluer les coûts d’un tel projet.
  • Juin 2021 - Présentation publique (présentation disponible sur le site web de la Municipalité)
  • Juillet 2021 : adoption d’un protocole d’entente par la Fabrique et la Municipalité
  • Août 2021 : Dépôt d’une demande de subvention au Conseil du patrimoine religieux du Québec (CPRQ) – volet 2
  • Automne 2021 : réponse attendue de la demande de financement du CPRQ
  • Automne 2021 et hiver 2022 : recherche d’autres partenaires et demandes de financement pour compléter le montage financier et évaluer concrètement la faisabilité du projet.
  • Printemps-été 2022 : validation de la participation financière réelle requise par la Municipalité et décision d’aller de l’avant ou non.
  • Automne 2023 et année 2024 : appels d’offres et début des travaux, si le projet va de l’avant à l’étape précédente.

 

La vision de la requalification

Depuis le début des réflexions sur l’avenir de l’église, les différents acteurs impliqués ont pu partager leur vision pour le futur de l’église. Rappelons ici que le projet actuel est au cœur de la stratégie de revitalisation du noyau villageois et consiste à transformer la sacristie en café et accueil touristique. L’église serait quant à elle vouée à des activités multifonctionnelles et équipée pour la tenue de spectacles, de projections, de conférences ou de location de salle pour des événements.

Avec un éventuel achat de l’église par la Municipalité selon les modalités prévues au protocole d’entente, le bâtiment deviendrait laïc et les activités liées à la pratique religieuse seraient encadrées par les exigences du Diocèse. Par exemple :

  • Les célébrations telles les messes, les funérailles et les baptêmes pourraient continuer à être tenues à Notre-Dame-du-Laus ;
  • Les mariages religieux ne pourraient toutefois pas être célébrés localement. Ces cérémonies pourront avoir lieu à Notre-Dame-de-Pontain. Toutefois, les mariages civils pourraient être célébrés dans le nouveau bâtiment ;
  • Le protocole d’entente ne touche que l’église et la sacristie : la Fabrique restera propriétaire et gestionnaire du cimetière et de ses autres propriétés.

 

 

Documentation

 

Consultez le Plan d'aménagement et de développement

L'enregistrement vidéo de la présentation publique (veillez noter que les premières minutes de la présentation n'ont pas été enregistré en raison d'un souci technique)

Le Power Point de la présentation du Plan d'aménagement et de développement du secteur villageois

Le Power Point de la présentation du Plan de requalification de l'église

Le Communiqué de presse  - La municipalité de Notre-Dame-du-Laus engagée dans la revitalisation de son noyau villageois 10 juin 2021