Une garderie à Notre-Dame-du-Laus

Lancement de la campagne de collecte de fonds

 

Suite à l’autorisation du ministère de la Famille, le Service collectif aux familles de Notre-Dame-du-Laus entame une vaste campagne de financement qui a pour but d’amasser les fonds nécessaires à la construction d’une garderie subventionnée adaptée aux besoins grandissants des familles du territoire.

C’est avec fierté que le Service collectif aux familles de Notre-Dame-du-Laus, et la Municipalité de Notre-Dame-du-Laus, annoncent conjointement le lancement de la campagne de collecte de fonds communautaire et philanthropique qui a pour titre Une garderie à Notre-Dame-du-Laus. Composées de plusieurs activités qui s’étaleront au cours de l’année à venir, les collectes serviront à la construction d’une garderie qui comportera 29 places à tarifs réduits et des heures d’ouverture étendues pour la population lausoise, mais également pour les villages.

« Nous souhaitons construire une garderie afin d’offrir un milieu stimulant aux enfants en donnant l’opportunité à chacun d’entre eux de se développer à la mesure de ses capacités. C’est un projet d’envergure qui viendra combler un besoin essentiel pour le bien-être de nos tout-petits » mentionne Jeanne-Beaudry Pilotte, présidente du Service collectif aux familles.

Contribution de la Municipalité

Dans le cadre de cette campagne de collecte de fonds, la Municipalité de Notre-Dame-du-Laus s’est engagée à verser 1 dollar pour chaque dollar amassé dans la collectivité, et ce, jusqu'à concurrence de 50 000 $.

« C’est une volonté du conseil de soutenir des projets porteurs comme celui de la construction d’une garderie. Je suis persuadé que cette initiative contribuera à rendre la municipalité de Notre-Dame-du-Laus plus attrayante pour les jeunes familles qui désirent s’y établir, et pour celles qui s’y trouvent déjà » mentionne Stéphane Roy, maire de Notre-Dame-du-Laus.

Les collectes de fonds

Une première collecte de fonds a eu lieu en novembre dernier sous forme de vente de pizza cuite au four à bois par la Boulangerie ancestrale Daoust. Cette activité a permis d’amasser 5 315 $, soit 10 630 $ si on compte la contribution de la Municipalité qui double les sommes amassées dans le cadre de la campagne de financement.

Les entreprises ayant à cœur le bien-être des enfants seront également invitées à contribuer au projet. Dès janvier, le conseil d’administration du Service collectif aux familles entamera une tournée des commerçants afin de récolter des dons. Une murale sera intégrée à l’extérieur de la nouvelle garderie pour faire rayonner et remercier les donateurs.

Ce projet est également financé en partie par le gouvernement du Canada par le biais du Programme de préparation à l’investissement.

Petit historique sur le projet

Savez- vous pourquoi ce beau projet existe et à qui nous le devons ?

 Tout débute en 1998, il y a maintenant 28 ans. Un groupe de femmes déterminées de notre village ont partagé les efforts et ont créé La Maison de la famille de Notre-Dame-du-Laus. Plusieurs services pour aider et soutenir les enfants, les parents, les aînés et les personnes vulnérables ont rapidement été mis sur pied. Dès le départ, un service de Halte-garderie a vu le jour. Une halte-garderie c’est un endroit qui peut accueillir des enfants quelques heures par semaine pour permettre aux parents de vaquer à certaines occupations, de se rendre à des rendez-vous ou de profiter d’un petit répit.

 Au cours des années, les besoins des enfants et des parents ont beaucoup augmenté. La Halte-garderie ne suffisait plus à répondre à toutes les demandes. Après des négociations avec le ministère de Famille, La Maison de la famille a eu l’autorisation de recevoir plus d’enfants pour de plus longues périodes jusqu’à ce que nous puissions obtenir un permis qui nous permettrait de développer une nouvelle garderie qui serait adaptée aux besoins et pourrait accueillir encore plus d’enfants.

 Le projet est devenu essentiel pour notre village pour plusieurs raisons :

 - Tout d’abord, pour accueillir de nouvelles familles à Notre-Dame-du-Laus et les garder avec nous;

- Offrir un lieu de développement, d’épanouissement et d’égalité des chances aux petits;

- Permettre à toutes les familles qu’elles soient bien nanties ou moins bien nanties d’avoir une place à la garderie à 8,35 $ par jour. La Maison de la famille étant un organisme à but non lucratif, aucun profit n’est réalisé avec le projet;

- Créer de l’emploi pour les gens de notre village;

- Avoir un projet intergénérationnel; nous aimerions que les aînés du village puissent s’impliquer s’ils le souhaitent pour développer des potagers avec les petits ou contribuer à l’heure du conte par exemple.

Après plusieurs travaux de collaboration avec le ministère de la Famille, nous avons obtenu en 2018 un permis pour développer une garderie de 29 places à Notre-Dame-du-Laus. Par la suite, nous avons dû répondre à toutes les exigences préalables à une construction; avoir un plan d’affaires, des plans d’architecte, un terrain, être appuyé par une institution financière, etc. Chacune de ces démarches demandant du temps et occasionnant des délais. Celles-ci sont maintenant terminées.

Nous avons amorcé la collecte de fonds pour démarrer la construction au printemps et l’ouverture officielle à l’automne 2021. Aurons-nous des délais à cause de la pandémie ? On ne peut pas l’exclure. Toutefois pour l’instant nos échéanciers sont tous respectés et notre équipe est très motivée à faire en sorte que notre village ait sa garderie. Nous avons la chance d’avoir plusieurs partenaires qui nous soutiennent dans cette aventure et nous les remercions chaleureusement, notre Municipalité, les députées provinciale et fédérale, le ministère de la Famille, le gouvernement du Canada (PPI), les gens d’affaires du village et des villages avoisinants, les villégiateurs, la Caisse Desjardins du Coeur des Hautes-Laurentides, la communauté et des partenaires privés.

Plus nous serons nombreux à appuyer ce beau projet pour les tout-petits, plus celui-ci sera couronné de succès !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Faire un don

Par chèque

- Faire un chèque à l'ordre du Service collectif aux familles;

- Poster le chèque à l'adresse suivante :

Service collectif aux familles
170, rue Principale
Notre-Dame-Du-Laus (Qc)
J0X 2M0  

Par virement interac

Pour transférer de l'argent au moyen du service de virement Interac, vous devez avoir accès aux services bancaires en ligne ou mobiles de votre institution financière. 

Dans le menu virement ou paiement de vos services bancaires en ligne, vous choisissez l'option virement Interac, puis vous entrez :

- Le nom du destinataire : Service collectif aux familles

- L'adresse courriel : maisondelafamille.ndl@outlook.com

-  Le montant à virer

- Le compte à débiter

- Ensuite, vous entrez une question de sécurité à laquelle le destinataire sera en mesure de répondre.

  • Question :  Année de fondation du SCAF ?
  • Réponse en chiffre : 1993 
  • Raison : DonSCAF


Le destinataire recevra un avis de virement par courriel. Pour conclure la transaction, le Service collectif aux familles n'aura qu'à cliquer sur le lien reçu, ouvrir une session sur le site de son institution financière et répondre à la question de sécurité. Vous n'avez donc jamais à partager vos informations bancaires avec quiconque, puisque chaque utilisateur procède lui-même à partir du site de son institution.

    Si vous avez besoin daide, appelez au 819 767-3355